Centenaire de Boris Vian: remerciements

Accueil / Actualités/ Centenaire de Boris Vian: remerciements

Le 10 mars dernier, le collège Boris Vian de Lille a célébré le Centenaire de l’artiste qui porte son nom. Grâce à l’implication de l’équipe enseignante mais aussi des élèves du conseil de la vie collégienne une soirée fut organisée afin d’exposer aux parents d’élèves, aux partenaires de l’établissement, les différents travaux réalisés durant les deux premiers trimestres.

 

« Comme Boris Vian, soyons artistes ! », tel était le thème de ce grand projet. Plusieurs classes se sont impliquées et ont travaillé avec différents partenaires et artistes. Dans la cadre du programme national Lire la ville, une classe de 6ème et une classe de 5eme ainsi qu’une classe de CM1 de l’école Berthelot Jules Verne ont travaillé avec l’association ARTEMO afin de réaliser un livre pop-up sur le quartier de Fives en s’inspirant du « Manuel de Saint Germain des Près » écrit par Boris Vian en 1951. Toutes les classes de 6eme ont participé à la création d’une exposition de la vie de Boris Vian ; ils ont réalisé des affiches dans la cadre de leur cours d’EMI avec la professeure documentaliste.

Autre projet, en lien avec le rectorat et la DRAC des Hauts de France, la résidence d’artistes au collège (RESAC), qui a permis à tout le niveau 4eme de travailler avec différents artistes. Ainsi, l’écrivain Thierry Maricourt a collaboré avec deux classes afin d’écrire des textes avec les élèves à la manière de Boris Vian. Le collectif Métalu à Chahuter a aussi participé au projet RESAC avec le musicien Martin Granger. Deux classes ont lu des textes de Boris Vian en les accompagnant de musique, de sons. Pour finir, Freaks The Fab, artiste graffeur a réalisé avec trois classes une fresque dans la cour du collège afin de rendre hommage à Boris Vian.

A cela s’ajoute un travail réalisé avec les classes de 4eme et 3eme SEGPA qui ont réalisé une exposition sur « la complainte du progrès » en créant avec leurs enseignants les différents objets énumérés dans la chanson.

La soirée a continué avec une représentation de la chorale des élèves du collège qui ont interprété « je suis snob » « la complainte du progrès ». La chorale Give me Fives fut associée à cet évènement en venant chanter avec les élèves « on n’est pas là pour se faire engueuler » et ils ont aussi interprété « dis-moi que tu m’aimes » et « le déserteur ».

Un buffet est venu clôturer cette soirée, organisé par les élèves du conseil de la vie collégienne et le chef cuisinier du collège sur fond de musique jazz…

Ce fut un beau moment où le travail des élèves a été mis en avant, l’implication de leurs enseignants.

Nous tenons à remercier les artistes qui sont venus travailler avec les élèves, mais aussi partager leur art, leur passion.

Merci aux élèves d’avoir joué le jeu et permis de découvrir ou redécouvrir l’œuvre de Boris Vian.